Que peut-on voir à Bezà

SifakaBezà Mahafaly est l’un des meilleurs sites pour observer les lémuriens à l’état sauvage. La réserve abrite deux espèces de lémuriens diurnes et deux espèces nocturnes. Ils sont bien acclimatés aux gens et peuvent être facilement approchés. Les tortues radiées se rencontrent réquemment dans la partie orientale de la réserve et sont faciles à repérer, en particulier dans la saison des pluies quand elles sont les plus actives. Une centaine d’espèces d’oiseaux sont présentes toute l’année ou de façon saisonnière. En outre, la forêt abrite 4 espèces de tenrec, 3 espèces de carnivores, 6 espèces de chauves-souris, 14 espèces de sauriens (geckos, iguanidés et caméléons), et 14 espèces de serpents. Beaucoup d’entres elles sont plus difficiles à voir, mais avec l’aide de guide, de la persévérance et de un peu de chance, les visiteurs peuvent également rencontrer ces animaux remarquables. museum at Beza Mahafaly Special ReserveBèze Mahafaly présente un intérêt non seulement pour sa faune et une flore, mais aussi pour sa culture régionale unique et son artisanat. Bezà Mahafaly possède son propre musée, un petit jardin botanique avec des spécimens marqués de plantes trouvées dans la forêt, et un petit jardin à Aloès avec des espèces venant de diverses parties du sud de Madagascar. Comme d’autres aires protégées, la réserve est supervisée par Madagascar National Parks (MNP). Les activités de formation et de recherche sont menées le Département des Eaux et Forêts de l’Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques (ESSA-Forêts, Université d’Antananarivo). La réserve a été créée par l’ESSA-Forêts et deux universités américaines en 1975 en partenariat avec la Commune de Beavoha (aujourd’hui Ankazombalala). Cet esprit de partenariat demeure important, et tous les participants travaillent en étroite collaboration pour améliorer la conservation et appuyer les efforts communautaires pour améliorer leurs conditions de vie. Sicklebill Vanga foraging at Beza