Reboisement à Bejio

1-planting alluaudia

Le Maire Soja plantant un pied d’Alluaudia

2-alluaudia reforestation Bejio

Parcelle de reboisement communautaire de Bejio

L’approvisionnement en bois de chauffe constitue l’un des défis majeurs pour la pérennité de la production de sel gemme. Pour subvenir aux besoins futurs en bois, l’association des femmes productrices du village de Bejio gère un terrain de reboisement communautaire. Le 23 janvier dernier, les membres de l’association ont planté près de 350 pieds de cinq espèces autochtones (Alluaudia procera , Commiphora sp, Gyrocarpus americanus, et Pachypodium rutembergianium) qui sont reconnues pour leur qualité calorifique et leur croissance relativement rapide. Le nouveau maire d’Ankazombalala, M. Soja, son assistant Nestor, ainsi que l’équipe de recherche de Bezà Mahafaly et plusieurs autres villageois, ont participé à cette journée de reboisement.