Instructions pour faire de la recherche à Bezà Mahafaly

baobab treeObtenir l’autorisation de recherche
Afin d’obtenir le permis de recherche requis pour travailler à Bezà Mahafaly, vous devez soumettre votre proposition de recherche  à l’ESSA-Forêts, Université d’Antananarivo  (c/o j.ranaivonasy@gmail.com), 6 mois avant votre arrivée. ESSA-Forêts supervise l’évaluation des propositions et gère le processus d’approbation auprès des autorités compétentes (Madagascar National Parks et le Ministère de l’Environnement et des Forêts). Les autorités nationales exigent qu’un étudiant national ou chercheur soit associé à des projets menés par les chercheurs  internationaux. Les renseignements suivants sont requis: – Proposition de recherche, y compris le budget – CV de tous les participants au projet de recherche – Copie du dernier rapport, si les chercheurs ont entrepris des activités antérieures à Bezà Mahafaly ou d’autres aires protégées sous l’administration de Madagascar National Parks. Un rapport préliminaire doit être soumis à l’équipe sur le terrain à la fin de votre travail sur le terrain, puis un rapport final 10 mois à l’ESSA-Forêts et MNP. Madagascar National Parks requiert le paiement des frais de recherche de $ 50.00/mois/chercheur international, payable à l’avance à Antananarivo. Les frais de camping de $ 5.00/nuit/chercheur est payable à l’arrivée à Bezà Mahafaly auprès du Coordonnateur de l’équipe de suivi (ESSA-Forêts).

Autres informations utiles
L’expertise des membres de l’équipe de suivi local constitue l’un des plus grands atouts de Bezà Mahafaly.  L’équipe de suivi est disponible pour vous conseiller et vous aider, mais des dispositions doivent être prises à l’avance pour l’assistance prolongée sur le terrain. Un réseau de layons disposés en grille distantes de 100m facilite les déplacements et la localisation dans la partie orientale de la réserve. L’herbier complet, une vaste collection d’invertébrés, et une collection ostéologique sont bien entretenus et permettent des identifications rapides au niveau de des espèces. L’objectif est de rendre les dossiers de champ à long terme disponibles couvrant jusqu’à 25 ans d’information. Termes et conditions d’accès à ces dossiers sont en cours de développement. ESSA-Forêts aidera à l’organisation logistique avant et pendant votre séjour à Bezà Mahafaly. Un pdf d’un dictionnaire Mahafaly, le dialecte parlé dans la région, peut être téléchargé ici.

Equipements
A la station de recherche, vous allez partager des toilettes de type « fosse perdue » et des douches avec d’autres chercheurs. On y trouve une salle à manger commune et un espace ouvert au toit de chaume pour les réunions. Des panneaux solaires fournissent une quantité limitée d’électricité pour les ordinateurs et un rétroprojecteur pour l’enseignement. Le transport local  se fait à pied ou par charrette à zébu. Certains chercheurs utilisent une moto pour parcourir de plus longues distances. Une voiture est quelquefois basée au camp, mais pas de façon permanente. L’accès garanti à une voiture peut être organisé, moyennant des frais et organisation préalable. Le camp est récemment couvert par le réseau téléphonique Orange,. Des signaux venant des autres fournisseus mobiles (Telma, Airtel) peuvent être captés sur les berges de la rivière Sakamena, à 500 m du camp.

Que faut-il apporter ?

La station de recherche est située juste à l’intérieur de la réserve. Vous devrez apporter votre propre matériel de camping (tente, sac de couchage, lampe de poche, etc.) Il est fortement recommandé également d’apporter un chapeau, une casquette, des lunettes de soleil et de la crème solaire. De bonnes chaussures de marche et un imperméable sont utiles, en particulier pendant la saison des pluies. Vous devrez apporter vos propres provisions de nourriture et d’eau ou de filtre à eau minérale ou en bouteille pour votre séjour. Un puits d’eau non filtrée est disponible pour le lavage et la lessive. La nourriture peut être complétée au marché hebdomadaire local, mais il ne faut pas s’attendre à ce que vous puissiez y remplir vos besoins fondamentaux. Pour plus de variété de produits, il faut s’approvisionner aux boutiques et au marché hebdomadaire de Betioky, à 35 km.