Recherche à long terme

Verreaux's sifakaLe sifaka (Propithecus verreauxi) et le maki (Lemur catta) font l’objet d’un programme de recherche en collaboration à long terme entre des chercheurs nationaux des chercheurs américains depuis plus de 25 ans. Depuis 1984, plus de 750 individus de Sifaka répartis dans environ 60 groupes sociaux font l’objet d’un programme d’observation sur le terrain, de capture et de relâche, avec marquage individuel, mesure anatomique, et échantillonnage génétique et hormonal. Des études approfondies sur les Makis ont commencé en 1987. Près de 250 individus de Makis répartis dans 12 groupes ont été marqués et suivis depuis lors, et un large éventail de données comportementales, anatomiques et physiologiques ont été collectés. Ces programmes de recherche ont permis de collecter des données importantes sur l’histoire de la vie et de la démographie des lémuriens diurnes à Bezà Mahafaly, et ont également soutenu d’autres domaines de recherche importants. Pour le Sifaka, on note en particulier l’étude des stratégies de reproduction et d’accouplement, ainsi que de leurs fondements hormonaux, de la structure génétique et l’héritabilité des caractères phénotypiques. Des études du comportement et de l’endocrinologie chez les Makis ont été complétés par des recherches sur l’écologie dentaire, la santé et la pathologie de cette espèce.

Cliquer sur les liens pour plus d’informations sur ces programmes de recherche à long terme.

Richard et al. (2016)Lemur catta

Sussman et al (2012)

The Bezà Mahafaly Lemur Biology Project